a CCBK / services / espaces naturels

a Maison des Dunes

 

Les dunes de Keremma, se sont formées entre le 17ème et le 19ème siècle, pendants de terribles tempêtes de sables.

Jusqu'en 1823, il n'y avait à cet endroit que sable et marais. C'est à cette date que Louis Rousseau entreprit la stabilisation de cet endroit. Il mit à contribution la nature, pour piéger le sable et élever la dune à l'aide de fascines de genêts.
Il obtint ainsi une « digue » de sable longue de plus 6 km et acheva cet ambitieux travail par une digue longue de 700 m, munie de clapets, barrant l'estuaire de la rivière la Flèche.
Cette technique permit de gagner sur la mer près de 500 hectares.
L'œuvre ne fut pas aisée, la mer ne se laissa pas dompter facilement, et mainte fois le travail fut à recommencer. Mais, en 1840 le trait de côte se stabilisa enfin.
Ainsi l'agriculture pu se développer.
Il donna au lieu soustrait à la mer le nom de Ker Emma, du nom de sa femme, Emma Michau.

Avec l'avènement des congés payés, les dunes durent faire face au tourisme et à son lot de dégradations.
Plusieurs tentatives des descendants Rousseau, encore propriétaires, pour limiter les dégradations se soldèrent par des échecs. Ils décidèrent, à la fin des années 70, de se tourner vers le Conservatoire du littoral, qui deviendra propriétaire en 1987 de près de 200 hectares de dunes, s'étendant sur les trois communes que sont Goulven, Tréflez et Plounevez-Lochrist.

Aujourd'hui le site est géré par la maison des dunes, service espaces naturels la Communauté des Communes de la Baie du Kernic, avec un rôle d'entretien, de gestion et d'animation de cet espace.
Les dunes de Keremma et l'ensemble de la baie de Goulven font partie du réseau européen Natura 2000, pour leur richesse faunistique et floristique.
C'est un havre de paix et une escale obligatoire pour de nombreux oiseaux migrateurs qui y trouvent abri et nourriture.

Prenez le temps d'observer sa riche végétation, qui grâce à une multitude d'habitats (dune mobile, dune fixée, dépression humide, ...) permet de rencontrer plus de 600 espèces.
Ce site exceptionnel est très sensible veuillez donc le respecter et prendre toute les dispositions pour ne pas le dégrader.

Visitez le site de la Maison des dunes ou la page Facebook

 

 

ATURA 2000

Le réseau Natura 2000 et ses objectifs

 Avec la constitution du réseau Natura 2000, la France s'est lancée dans la réalisation d'un ambitieux réseau de sites écologiques dont les deux objectifs sont : de préserver la diversité biologique et valoriser le patrimoine naturel de nos territoires. Le maillage de sites s'étend sur toute l'Europe de façon à rendre cohérente cette initiative de préservation des espèces et des habitats naturels. Le vol des oiseaux migrateurs nous rappelle  que la nature et sa préservation n'ont pas de frontière.

 

 

Deux directives européennes pour atteindre les objectifs de Natura 2000.

En la matière, les deux textes de l'Union  les plus importants sont les directives "Oiseaux" (1979) et "Habitats faune-flore" (1992). Elles établissent la base réglementaire du réseau écologique européen. Les sites désignés au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000.

Les zones classées pour la protection des oiseaux sont des Zones de Protection Spéciales (ZPS).

Les  Zones Spéciales de Conservation (ZSC) sont des zones

 classées pour la protection des habitats et des habitats d'espèces.

 

La Mission de l'opérateur

La communauté de communes de la Baie du Kernic  a été désignée « opérateur » par les élus du comité de pilotage. Elle  est chargée de l'élaboration du document d'objectifs (DOCOB)  avec l'appui des groupes de travail locaux. Le chargé de mission , Nicolas DAVIAU a été recruté par la communauté de communes pour  assurer l'animation générale du dossier et faire des propositions au comité de pilotage. Dans le cadre de sa mission d'élaboration du DOCOB, il entreprend la rédaction, les actions d'animation des différentes concertations entre acteurs locaux. Les services de l'Etat comme La Direction Régionale de l'Environnement , la Direction Départementale des Territoires et de la Mer  et le Conservatoire du Littoral supervisent  l'avancement du dossier. Le financement pour  la réalisation du DOCOB est financée à 100% par l'Etat et l'Europe.

 

 Le Comité de pilotage

Le comité de pilotage (COPIL) est un organe de concertation et de débat pour chaque site Natura 2000. Il est présidé par le Préfet, valide le document d'objectifs et s'assure de la mise en place des actions définies.

 

Une gestion contractuelle et volontaire

Au sein du réseau européen Natura 2000, la France a fait le choix d'une gestion contractuelle et volontaire des sites, en offrant la possibilité aux usagers de s'investir dans leur gestion par la signature de Contrats de gestion et de Charte Natura 2000. Cette politique permet une adhésion réelle et effective des citoyens aux objectifs de Natura 2000.Cependant, la politique contractuelle mise en œuvre ne fait pas table rase de la réglementation française.

La seule contrainte imposée par Natura 2000 : les travaux situés à l'intérieur ou à proximité d'un site susceptibles d'avoir un impact sur le site sont soumis à une évaluation des incidences afin de tenir compte des habitats et des espèces. Il en est récemment de même pour les manifestations sportives ou culturelles.

 

L'historique et l'avancement du dossier

Désignation des sites par arrêtés ministériels :

  • 3 mars 2006 pour la Zone de Protection Spéciale (oiseaux) « Baie de Goulven »
  • 4 mai 2007 pour la Zone Spéciale de Conservation (habitat) « Anse de Goulven et dunes de Keremma »
  • 26 septembre 2008 : premier comité de pilotage (COPIL 1) et constitution de 4 groupes de travail
  • Les 4 groupes de travail à thème, « Habitats, faune, flore », « Activités de loisirs » , « Activités socio-économiques » et « Information-Communication », se sont réunis en mai et juin 2009 pour travailler sur une définition des objectifs.
  • 2 juillet 2009, réunion du 2ème comité de pilotage à la CCBK pour une validation des objectifs de gestion.
  • Vous pouvez consulter  la 1ère partie du DOCOB, sur le site Internet de la Maison des dunes. Ce document fait état du bilan de la biodiversité et des activités socio-économiques du site  Anse de Goulven-Dunes de Keremma.
  • Actuellement  Nicolas DAVIAU  travaille principalement avec les différents acteurs concernés par une activité socio-économique ou de loisirs afin de faire proposition  d'éventuelles mesures   ou chartes aux prochains groupes de travail
  • Prochainement : réunion des groupes de travail  ......Pour suivre le dossier : www.maisondesdunes.org

Les difficultés rencontrées dans la démarche :

  • S'assurer d'associer à la démarche tous les acteurs et usagers.
  • Faire admettre que le respect de la réglementation en matière d'environnement n'est pas le fait de la désignation d'un site Natura 2000.
  • Démystifier une peur irraisonnée quant aux futures mesures de gestion.
  • Trouver des accords de gestion qui soient acceptables et acceptés de tous, compte tenu de la multiplicité des activités recensées sur l'ensemble du site , des objectifs à atteindre et de l'évaluation des actions soumises à résultat.
  • Faire prendre conscience que la protection et la conservation du site vont dans le sens de l'intérêt général et dans l'intérêt de ce qui sera cédé aux générations futures pour leur assurer un cadre de vie préservé.

ATURA 2000 - Actualités

Initié en 2009, le document d’objectifs Natura 2000 a été validé fin 2011 suite à une large concertation engagée auprès des partenaires. Ce document inscrit les orientations de développement durable en faveur de la biodiversité de la baie de Goulven, du Kernic et des dunes de Keremma. Consulter le docob : ICI

Des espèces menacées dans un site exceptionnel : les orchidées des Dunes de Keremma

En mai, les orchidées fleurissent près des dunes de Keremma, dans le Finistère. Sur ce site exceptionnel, 15 espèces d'orchidées, fragiles et protégées, s'épanouissent au milieu de 600 autres espèces végétales.
Il existe 15 espèces d'orchidées dans les dunes de Keremma, au nord du Finistère. Plusieurs d'entre elles sont menacées.

Qui a dit qu'il n'y avait pas d'orchidées en Bretagne ? Les dunes de Keremma, dans le Finistère, abritent 15 espèces, dont deux récemment découvertes. « Nous avons identifié en 2010 l'Epipactis des Pays-Bas, inconnue en Bretagne mais présente dans le nord de la France, et cette année, l'orchis bouc, une plante thermophile (qui aime la chaleur)», précise Stéphane Chaumont, botaniste de la communauté de communes de la baie du Kernic.

Crédit photo Arnaud Guérin - Espace des Sciences

Menacées par les lapins

Malgré ces trouvailles, beaucoup d'orchidées sont en danger, et donc protégées, ou inscrites sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation (UICN) et du Muséum national d'histoire naturelle. « Certaines espèces à Keremma sont menacées par les lapins quand ils sont en trop grand nombre, mais le grand prédateur, c'est l'homme », souligne Stéphane Chaumont.

Le drainage des zones humides, l'abandon du pâturage par les agriculteurs, le tourisme et l'urbanisation ont bouleversé le milieu des orchidées, également victime du « vandalisme horticole » de certaines personnes souhaitant les installer dans leur jardin.  Le liparis de Loesel, une orchidée protégée au niveau européen, a vu l'un de ses habitats détruit par la construction d'une maison d'architecte.

Nicolas Daviau, chargé de mission à la communauté de communes de la baie du Kernic, tente de trouver des solutions pour la conservation et la restauration des habitats des liparis de Loesel dans le cadre du réseau Natura 2000. « L'objectif est de redynamiser l'espèce, en rétablissant son milieu par la fauche des broussailles envahissantes ou la mise à nu du sable des dunes, pour favoriser son retour », dit-il.  Un travail difficile. Il faut convaincre tous les acteurs du site. Et dépasser une certaine subjectivité : les orchidées à protéger ne sont pas toujours les plus belles.

RAPHAËL BALDOS    bretagne-biodiversité.com

Contact :
Stéphane Chaumont Tél. : 02 98 69 44 54
maisondesdunes@gmail.com

 

Communauté de Communes de la Baie du Kernic

conception & réalisation : NJollé © 2008